4. Remarques sur la langue du manuscrit R [chapter]

2019 Traduire Cicéron au XVe siècle - Le ›Livre des offices‹ d'Anjourrant Bourré  
Ce chapitre procède d'une perspective plus descriptive qu'analytique sur les faits de langue remarquables du texte, sur la base des leçons du manuscrit R. La langue est relativement neutre et conforme aux tendances générales du moyen français du troisième quart du XV e siècle ; 1 l'on trouve peu de formes archaïsantes. Dans les graphies, l'on peut observer quelques traits que l'on retrouve, de façon exclusive ou non, dans les textes français originaires du Nord-Ouest. Ces traits témoignent sans
more » ... its témoignent sans doute des pratiques du copiste du manuscrit R (probablement copié en Bretagne pour Jean de Derval), voire de son modèle (peutêtre un manuscrit possédé par le dédicataire du texte, le breton Tanguy (IV) du Chastel).
doi:10.1515/9783110621365-004 fatcat:6y4beo6o2fbm5dxtbvgkcxo3za