Essai de détermination du besoin en phosphore des pintades reproductrices

B. SAUVEUR, Maryse GARREAU, J.P.
1979 Annales de Zootechnie  
zio pintades reproductrices issues de 2 souches commerciales différentes ont été logées en cages individuelles à partir de zs semaines d'âge et étudiées pendant 9 périodes de production de 2 8 jours avec insémination artificielle hebdomadaire. 6 taux de phosphore alimentaire compris entre 2 , 5 et 5 ,o g /kg de P disponible ( 4 ,8 à 7 , 3 g /kg de P total) ont été comparés en présence d'un taux unique de calcium ( 3 z g /kg). Aucun effet significatif n'est visible sur la mortalité, le nombre
more » ... eufs pondus, le poids moyen de l'oeuf, la consommation journalière d'aliment et l'indice de consommation. A l'opposé, 4 incubations effectuées entre la 4 e et la 9 0 période avec un total d'environ 500 oeufs/régime montrent que l'éclosivité des oeufs est abaissée si le régime contient moins de 4 , 0 g jkg de P assimilable. Le besoin en phosphore de la pintade reproductrice paraît donc se situer comme celui de la dinde au voisinage de 6, 5 g de P total /kg d'aliment ( 4 à 4 , 5 g /kg de P disponible). ( 1 ) Phosphore assimilable calculé selon la méthode habituelle pour les volailles en estimant que le phosphore d'origine végétale n'est disponible qu'à 30 p. 100 .
doi:10.1051/animres:19790108 fatcat:343vybembvgehag47mmvhxk2jm