Une analyse du processus de structuration des industries du capital-risque

Patrice Geoffron
1991 Revue internationale P M E Économie et gestion de la petite et moyenne entreprise  
Editions EMS -In Quarto SARL ISSN 0776-5436 (imprimé) 1918-9699 (numérique) Découvrir la revue Citer cet article Patrice Geoffron "Une analyse du processus de structuration des industries du capital-risque." Revue internationale P.M.E. 43 (1991): 95-114. RÉSUMÉ Le capital-risque est une innovation dïntermédiation dédiée au financement des PME. L 'article propose une analyse de la formation de cette innovation. Cette analyse est fondée sur une grille qui articule les deux schémas domi nants (et
more » ... mas domi nants (et complémentaires) des théories de l'innovation financière : la théorie de l'innovation financière induite par la « demande de nouvelles caractéristi ques » et de l 'innovation financière induite par les « contraintes des institu tions». Ces schémas permettent, respectivement, de mettre en exergue la nouvelle fonction productive des PME (et les besoins qui en résultent) et l ' ac tion d 'institutions (publiques, grandes entreprises et banques) comme détermi nants principaux de l 'innovation « capital-risque ». La pertinence de ces relations est ensuite testée sur deux modèles de formation du capital-risque : il apparaît que le modèle américain, matrice du capital-risque, s'inspire d 'une induction par la demande de caractéristiques de l'innovation privée, tandis que le modèle français se base sur une induction par les contraintes des institutions selon une logique d ' innovation publique. ABSTRACT Venture capital is a financial innovation. Such an instrument reduces the eviction of innovative small business from both banking and financial markets. This paper is concerned with venture capital formation. Our analysis is based on financial innovation two main theoretical schemes: " financial innovation induced by demand of new characteristics " theory and " financial innovation induced by constraints of institutions " theory. The first scheme underlines small business new industrial functions (and new needs) and the second underlines institutional strategies (governements, firms and banks) as causes of venture capital forma tion. The relevance of this theoretical framework is then tested on two models of venture capital formation : the US model, matrix of venture capital, seems to be related to a u new demand " inducement and the french model to a " constraints of institutions " inducement. * Patrice Geoffron est Maître de Conférences à l'Université de Paris XIII et membre du Centre de recherche en économie industrielle (CREI). Il est spécialiste des ques tions relatives au financement des PME et aux mutations des industries financières.
doi:10.7202/1008072ar fatcat:htop43e3ang6hcb5e4x5udm6ba