L'agression : du biologique au politique

André Mineau
1992 Laval théologique et philosophique  
ISSN 0023-9054 (imprimé) 1703-8804 (numérique) Découvrir la revue Citer cet article Mineau, A. (1992). L'agression : du biologique au politique. Laval théologique et philosophique, 48(2), 215-224. doi:10.7202/400689ar Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter en ligne. [https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politiquedutilisation/] Cet article est
more » ... iffusé et préservé par Érudit. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. www.erudit.org Tous droits réservés © Laval théologique et philosophique, Université Laval, 1992 Laval théologique et philosophique, 48, 2 (juin 1992) L'agression : du biologique au politique André MINEAU RESUME. -Dans cet article, nous tenterons de faire le point sur la question du comportement d'agression dans le monde animal. Nous montrerons en quoi le comportement d'agression de Vhomme possède des traits émergents par rapport à celui des autres animaux, tout en soulignant le caractère unique des mécanismes de freinage auxquels il est en principe soumis. Nous mentionnerons à cet égard le rôle important de la morale et de la politique.
doi:10.7202/400689ar fatcat:jfym6ps6r5gzzpkj5d7pyaq5yi