Identité banian de la Caraïbe : formation, transformations et expansion dans les diversités

Marie-Andrée Ciprut
2014 Sens-Dessous  
La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il
more » ... ueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © Éditions de l'Association Paroles | Téléchargé le 15/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © Éditions de l'Association Paroles | Téléchargé le 15/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) 35 Identité banian de la Caraïbe : formation, transformations et expansion dans les diversités Bien que nous adhérions au concept d'identité « rhizome » d'Édouard Glissant, nous emprunterons ici la symbolique « banian » de René Depestre pour définir et analyser les étapes de formation de l'identité créole, modèle de la créolisation du monde à travers ses diversités consubstantielles. « J'ai le sentiment », écrit-il, « d'avoir acquis, du fait d'un exil qui a duré toute la vie, une identité banian [...] multiple, qui se nourrit à la fois du chez-soi insulaire de Jacmel (Haïti) et du chez-l'autre hexagonal de Lézignan-Corbières (France), après une longue aventure existentielle. » 1 Pourquoi le banian ? -Parce que c'est un arbre imposant, plusieurs fois centenaire, sacré pour les bouddhistes indiens et certains Réunionnais, magique pour les Polynésiens, arbre de Dieu chez les Sens-Dessous :Lepropre-janvier 2014 36 Banian, Place Tarahoi Papeete (vers 1910)
doi:10.3917/sdes.013.0035 fatcat:7bvsijbfhnb2hls6hqrgadn6wm