What Lacan Said About Totem and Taboo

Markos Zafiropoulos
2016 Recherches en psychanalyse  
Distribution électronique Cairn.info pour Association Recherches en psychanalyse. © Association Recherches en psychanalyse. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et
more » ... us quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © Association Recherches en psychanalyse | Téléchargé le 17/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © Association Recherches en psychanalyse | Téléchargé le 17/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) Res. in Psychoanal. Abstract: This article sets out to revisit Totem and Taboo as the keystone to all psychoanalytic anthropology, from case studies to group analysis. Furthermore, offering a preliminary repositioning of this founding issue must necessarily lead us to place this within the perspective of what Lacan said about Totem and Taboo in his return to Freud. This article thus identifies the different moments in Lacan's reading of the Freudian myth. These different moments find their essential pivotal point in Lacan's transference to Lévi-Strauss at the time that he was re-grounding psychoanalysis, setting aside his familial-centered vision in favor of a structuralist reading, in which the laws of language and speech outclass those of the family. Résumé: Cet article entend ressaisir Totem et Tabou comme la clef de voûte de toute l'anthropologie psychanalytique au plan du cas, comme au plan de l'analyse des masses. Aussi, resituer de façon liminaire cet enjeu fondateur doit nécessairement nous conduire à le mettre en perspective, dans le retour à Freud, avec ce que Lacan disait de Totem et Tabou. L'article dégage ainsi les différents moments de la lecture lacanienne du mythe freudien -ces différents moments trouvant leur pivot essentiel dans le transfert de Lacan à Lévi-Strauss, au moment où Lacan refonde la psychanalyse, écartant sa lecture familialiste au profit d'une lecture structuraliste où les lois du langage et de la parole surclassent celles de la famille.
doi:10.3917/rep1.021.0117 fatcat:jzvbdqj6ybdcxhjh2ezit5ynvu