Réceptivité des blessures aux ascospores de Lachnellula willkommii (Hartig) Dennis chez Larix decidua Mill

G Sylvestre, C Delatour
1990 Annales des Sciences Forestieres  
— Dans le cadre de la mise au point d'un test de sensibilité du mélèze au L. willkommii, les auteurs ont cherché à préciser l'évolution de la sensibilité de l'hôte au cours de l'année. Ils ont effectué mensuellement des apports d'ascospores fraîches en suspension dans l'eau, sur divers types de blessures artificielles infligées aux branches ou à l'axe principal de jeunes mélèzes d'Europe de 3 ans. Les blessures étaient de 3 types: entaille de l'écorce, piqûre fine, et aiguilles vertes
more » ... es vertes arrachées; L'infection s'est montrée possible et très comparable dans les 3 types de blessure pendant quasiment toute l'année mais son apparition nécessite des délais compris entre 1 à 4 ans. Quel que soit le type de blessure, les taux d'infection obtenus au bout de 4 ans varient grandement en fonction du mois d'inoculation: les meilleures réussites sont obtenues en début de saison de végétation (avril-mai), mais aussi en octobre. Chez les jeunes mélèzes, les axes et les branches de 1 an se comportent de façon très comparable, mais la sensibilité printanière des axes semblent durer plus longtemps que celle des branches. inoculation / réceptivité des blessure / ascospore / Lachnellula willkommii / Larix decidua / variation saisonnière de la sensibilité Summary — Wound susceptibility of Larix decidua to Lachnellula willkommii. Whilst elaborating a test of susceptibility of Larix to L. willkommii, the authors studied the host susceptibility pattern throughout the year. Ascospores were deposited monthly on different types of artificial wounds made on twigs and axial shoots. The freshly collected ascospores were used in a suspension of water. The trees used were 3 year old Larix decidua; The wounds made were: cuts, needle holes or pulling off green needles. Infection can occur throughout the year, and is similar in all types of wounds, but the symptoms may occur 1 to 4 years after inoculation. Nevertheless, the infection rate after 4 years, depends largely on the month of inoculation: more success was achieved when inoculations were made at the beginning of the growing season (April, May), but also in October. One year old, axial and lateral shoots behaved very similarly but the spring susceptibility of the former may last longer. inoculation / wound susceptibility / ascospore / Lachnellula willkommii / Larix decidua / seasonal variation in susceptibility
doi:10.1051/forest:19900105 fatcat:2wwnuhyuujh6rompsp2ye6dxyu