Des vies oubliées: les personnes âgées trans vivant avec une démence à l'intersection du cisgenrisme, du capacitisme/cogniticisme et de l'âgisme

Alexandre Baril, Marjorie Silverman
2020 Canadian Journal of Disability Studies  
Il y a quelques années, l'histoire d'Hélène Tremblay-Lavoie, une Franco-Canadienne vivant avec la maladie d'Alzheimer qui menait sa vie exclusivement en anglais depuis 30 ans, avait fait la manchette après qu'elle soit « retournée vers le français, sa langue maternelle » (Waldie, 2018), ce qui lui rendait l'accès aux soins de santé en anglais difficile. Des changements de la mémoire et du langage sont observés chez les personnes vivant avec une démence (McMurtray, Saito et Nakamoto, 2009), ce
more » ... kamoto, 2009), ce qui soulève des questions sur la façon d'intervenir auprès des personnes qui, temporairement ou de façon permanente, « vivent dans le passé » en raison d'une démence.
doi:10.15353/cjds.v9i4.676 fatcat:sc6kvxlbgrfszj367db5524a44