Communication ou délibération : Les échanges dans la société civile : Paroles publiques: Communiquer dans la cité

Marie-Gabrielle SURAUD
2007 Hermès  
Les questions relatives à l'évolution des pratiques démocratiques et à la démocratie en général ont été marquées ces dernières années à la fois par une pensée pratique que traduit la volonté « de mettre la décision en débat » en impliquant plus directement les citoyens dans la vie politique (Blondiaux, 1999) et par une pensée théorique qui renvoie elle-même à deux types d'approche distincts. D'un côté, les recherches se centrent sur les procédures institutionnelles d'échange entre la sphère
more » ... entre la sphère politique et la société civile, placées implicitement au coeur du « renouveau démocratique ». La volonté d'élargir la participation aux décisions politiques se traduit alors par l'institutionnalisation de dispositifs de débat. De multiples expériences de démocratisation de l'action étatico-administrative, fondées sur le principe de la participation, ont ainsi été mises en oeuvre (Bacqué, 2005), soit en situation de co-présence, soit par le biais de sites ou de forums électroniques de discussion. Ces expériences participatives, numériques ou non, ont une caractéristique commune essentielle : elles sont à l'initiative des pouvoirs publics qui en contrôlent tant les conditions de mise en oeuvre que le choix des procédures. D'un autre côté, la transformation des pratiques démocratiques est évaluée au regard de la revitalisation des dynamiques propres à la société civile et, de façon plus générale, au renforcement de l'espace public autonome. Cette notion désigne l'espace public propre à la société civile, ellemême définie comme étant formée des groupes se situant en dehors du système d'action économique régulé par l'argent et de la sphère étatico-administrative régulée par le pouvoir politique (Habermas, 1987) . Dans cette perspective, il s'agit d'observer la façon dont les citoyens s'organisent pour identifier, interpréter et formuler leurs exigences vis-à-vis des autorités politiques. Ainsi, le renouveau des pratiques démocratiques ne peut uniquement être conditionné par
doi:10.4267/2042/24090 fatcat:5yslo5komje6tg453wihz4m7ci