Les tiques de la famille Ixodidae comme réservoir d'arbovirus en République de Guinée. II. Les arbovirus

O.K. Konstantinov
1990 Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux  
Au cours des années 1978-1985, à partir d'une récolte de 96167 tiques Ixodidae, 79 souches des arbovirus suivants ont été isolées : Bhanja, 4 souches; CHF-Congo, 9; Dugbe, 20; Jos, 24 (virus liés écologiquement aux tiques); Abadina, 10; Bluetongue, 7; Bunyamwera, 1; Chikungunya, 1 (lien avec les tiques établi pour la première fois); Kindia, 1 et Forécaria h, 2 (nouveaux virus). Les tiques Amblyomma variegatum représentai ent la source principale d'isolement des arbovirus (78,5 p. 100), suivies
more » ... 5 p. 100), suivies par celles du genre Boophilus (12,6 p. 100), Rhipicephalus (7,6 p. 100) et Haemaphysalis (1,3 p. 100). Suite aux expériences en laboratoire et sur le terrain, le rôle d'A. variegatum comme vecteur du virus Abadina a été établi. Les particularités de la dynamique saisonnière de la circulatio n de ce virus ainsi que sa pathogénicité pour le bétail ont été notées. L'enquête sérologique sur le gros bétail (7000 sérums environ) a montré que la circulation était plus active pour les virus Abadina, Bluetongue, CHF-Congo, Dugbe avec 24-35 p. 100 des sérums positifs. Le taux de sérums positifs contre les virus Bhanja, Forécariah, Jos et RVF ne dépassait pas 0,9 p. 100. Pendant la période de recherches, les arbovirus isolés à partir de tiques ont joué un rôle épidémiologique négligeable dans la pathologie humaine en Guinée.
doi:10.19182/remvt.8883 fatcat:f274duhvtvd7fia54c4a7va4ni