L'inquiétante étrangeté dans Ma vie parmi les ombres

Sjef Houppermans
2012 Roman 20-50. Revue d'étude du roman du XXe siècle  
Distribution électronique Cairn.info pour Société Roman 20-50. © Société Roman 20-50. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est
more » ... que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © Société Roman 20-50 | Téléchargé le 14/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © Société Roman 20-50 | Téléchargé le 14/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) L'inquiétante étrangeté dans ma vie parmi les ombres « [...] l'exemple de Saint Martin m'aura hanté toute ma vie » (675) ma vie parmi les ombres s'ouvre sur un double exergue, dont l'annonce s'insère en fait entre le tableau généalogique de la famille Bugeaud et la première partie de sa saga. Annonce proleptique dont les deux volets se complètent et rivalisent. Le premier élément de ce diptyque nous propose en effet une référence biblique, de type millénaire et mythique, puisée dans le Livre de Job (VIII, 8-10). Il faut la citer intégralement pour saisir toute sa portée. 1. -C'est un des trois amis de Job, Bildad le Shuhite, qui parle. Les parenthèses ne figurent que dans certaines versions.
doi:10.3917/r2050.053.0063 fatcat:6dyyw3v2gzfshbyn7hannm63lq