Effet de l'hydratation et du rapport E/C sur les paramètres de la rugosité de surface de pâtes cimentaires [unknown]

Safiullah Omary, Calypso Chadfeau, Essia Belhaj, Françoise Feugeas
Ce travail s'inscrit dans le cadre du projet national à Fond Unique Interministériel, nommé ERGOFORM (ERGOnomic FORMwork - Système de coffrage auto-stable diminuant la pénibilité de chantier), qui vise à mettre au point un procédé de coffrage innovant. Quatre pâtes de ciment ont été élaborées avec des rapports Eau sur Ciment (E/C) de respectivement 0,30, 0,35, 0,40 et 0,45. L'évolution des propriétés physiques et mécaniques des pâtes de ciment ont été mesurées : la porosité accessible à l'eau
more » ... ccessible à l'eau sous vide, les résistances à la compression et en flexion trois points. L'évolution des paramètres de rugosité en fonction du temps de cure a été analysée par microscopie interférométrique et microscopie électronique à balayage environnemental (MEB-E). Les résultats expérimentaux montrent que l'augmentation du dosage en ciment diminue la porosité accessible à l'eau et améliore les propriétés mécaniques à 24h (après décoffrage nommé T0). L'évolution de la porosité en fonction du temps de cure montre une augmentation se stabilisant après 4 jours d'immersion dans l'eau pour les pâtes cimentaires de rapports E/C de 0,40 et de 0,45 (Groupe 2). En revanche, cette augmentation se prolonge légèrement pour les pâtes de ciment 0,30 et 0,35 (Groupe 1). Par ailleurs, l'évolution des paramètres de rugosité est fonction du dosage en ciment. En effet, les analyses microscopiques et par diffraction des rayons X mettent en évidence une diminution de la quantité des pores en surface, mais aussi l'évolution des paramètres de rugosité par un changement de sa morphologie et la formation de portlandite même après 2 heures de cure normalisée.
doi:10.26168/ajce.36.1.45 fatcat:kwhm56mcqbg6fjxgzdpdbhwsom