La formation professionnelle à l'enseignement entre deux vecteurs intégrateurs en conflit : les disciplines et le curriculum

Maurice Sachot
2000 Éducation et francophonie  
Revenant sur la démarche intellectuelle et institutionnelle qui a présidé à la création des IUFM, en France, en 1989, l'auteur l'identifie comme la mise en oeuvre d'un paradigme historique, celui du curriculum, lequel vient heurter de front un autre paradigme également historique qui préside, depuis l'avènement de la République, à la formation académique aussi bien scolaire qu'universitaire, le paradigme disciplinaire. Pour rendre compte de ces deux modèles et de l'enjeu de leur affrontement,
more » ... auteur effectue d'abord un long retour sur l'histoire. Leur existence et leur opposition résultent d'une tension première inhérente à l'espèce humaine, à la fois individuelle et sociale. Leur mise en évidence explicite s'est faite en Occident avec l'avènement de la philosophie grecque. La soumission de la logique disciplinaire à la logique curriculaire a été effectuée par le christianisme lorsque celui-ci s'est conçu et construit comme « religion » dans l'espace latin, où la logique curriculaire était prédominante. Les deux paradigmes actuellement en présence sont issus de ce modèle archétypal chrétien, l'un (le curriculaire) par voie de sécularisation (aussi est-il dominant dans le monde anglo-saxon), l'autre (le disciplinaire) par voie de laïcisation (aussi est-il dominant dans le monde catholique et, plus précisément, français). Ce sont deux visions du rapport de la personne à la société qui s'affrontent sur un champ déterminant pour l'avenir : l'école.
doi:10.7202/1080444ar fatcat:vesvfrfhzrd5hc6vmhxpm5rumu