Jungermannia ExsectaSchm. EtJ. ExsectæformisBreidl

M. G. Dismier
1902 Bulletin de la Société Botanique de France  
View related articles 20-t SÉANCE DU 25 JCILLET Hl02. JUNGERJJANNIA EXSECT:I Schm. ET J. EXSECT.'EFORMIS fireidl., par l'tl. G. DISJIIER. Nous croyons devoir appeler l'attention de nos confl'ères sur un fait qu'avaitMjà signalé M. Ch. Meylan (1) et qui nous :'iemble être l'esté inaperçu. En 1896, M. Hétier a puhlié dans ses « ConLI·ibutions à l'étude botanique des bassins lacustres de la chaîne jurassique (2) )) , une planche relative au Jungennannia e:-csecla ainsi qu'à une forme de cette
more » ... forme de cette espèce à laquelle il donnait le nom de lignicola. Les figures de cette planche ont été faites : 1' pour le type, d'après un échantillon récolté sur la terre à ~lontmorency (S.-et-0.); 2" pour la forme liynicola, d'après des s1iécimcns recueillis sur des troncs de Sapin dans le Jura et les Vosges. En somme, d'ap1·ès les dessins de M. Hétier, cette forme lignicola dillëre du type par des cellules beaucoup plm; grandes et arrondies, tandis que dans le type elles sont rectangulaires. Cette planche est précédée d'explications qui se terminent par l'observation suivante: (( Les deux plantes sont l'une et l'autre très variables, même dans le tissu, el je n'ai pas voulu élever cette plante au rang d'espèce comme j'en a\·ais d'abord l'intention. » Quelques annees auparavant, M. Dreidler (3) avait publié un Catalogue des Hépatiques de la St~Tic et y décrivait, en allemand, une espèce nouvelle sous le nom de Jungprrnannùt e.t:secloe{ormis. Il nous semble utile, pour la compréhension de ce qui Ya suivre, de donner dès maintenant une traduction de celle diagnose : « Feuilles semblables comme disposition et comme forme au Jungermannia exsecla Schm. Cellules des feuilles plus grandes,
doi:10.1080/00378941.1902.10830932 fatcat:mc5oisdcifavzk4eg6tfeeva7y