La socialisation politique enfantine dans des familles d'origine immigrée

Asmaa Jaber
2015 Recherches familiales  
Union nationale des associations familiales | « Recherches familiales » 2015/1 n° 12 | pages 247 à 261 Distribution électronique Cairn.info pour Union nationale des associations familiales. © Union nationale des associations familiales. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence
more » ... e la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © Union nationale des associations familiales | Téléchargé le 15/10/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.232.188) © Union nationale des associations familiales | Téléchargé le 15/10/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.232.188) Cet article se penche sur les processus de la socialisation politique enfantine, au travers de données issues d'une enquête ethnographique, réalisée au sein de familles issues de l'immigration dans une Zone urbaine sensible (ZUS) de la banlieue parisienne, durant la campagne présidentielle française de 2012. Il pose la question des agents de socialisation présents autour de ces enfants de 5 à 9 ans élevés dans des familles d'origine maghrébine, et de leurs possibles spécifi cités. Les recherches sur la socialisation politique en banlieue concluent à un rapport distancié et, négatif au politique chez les jeunes et dans le monde adulte. L'enfance est cependant restée un angle mort de cette littérature étendue. Les enfants sont pourtant fortement exposés à la campagne présidentielle, par des pratiques médiatiques ancrées dans le quotidien. Au-delà de cette exposition, ils sont sujets à une double politisation permanente, et à de multiples infl uences qui traversent le cadre privé familial, la famille élargie, l'école... Entre politique nationale, politique « arabe », éducation scolaire et parentale, les enfants expriment un rapport légitimiste au politique, caractéristique de cette classe d'âge, malgré les spécifi cités propres à leurs conditions de socialisation. La socialisation politique enfantine est un champ de recherche relativement récent de la science politique et la plupart des travaux s'inscrivant dans ce domaine ont saisi les enfants dans leur cadre scolaire plus que familial [1] . Même si la famille est reconnue comme le tout premier agent de socialisation politique [2] et si les travaux récents ont accordé une place plus importante à la
doi:10.3917/rf.012.0247 fatcat:2kj2ipss7rehpe6a2jyenx4riq