Protection maritime d'un remblai ferroviaire en éléments modulaires renforcés par géotextiles, plage de Saint-Laurent-d'Eze

D. Rossi, O. Wyss
2019 Zenodo  
La stabilisation des bords de mer est une opération délicate du fait de l'érosion permanente des matériaux en contact avec les courants marins. Cet article présente un ouvrage de protection maritime, en contrebas de la ligne reliant Marseille et Vintimille entre les gares d'Eze et de Cap d'Ail, au niveau de la plage de Saint Laurent d'Eze. Entre le PK 235.700 et le PK 235.752, le remblai sur lequel est établie la voie ferrée a été largement déstabilisé, réduisant de façon significative le pied
more » ... nificative le pied de celui-ci. La longueur concernée par le confortement est de 45 ml, le but étant de protéger le talus ferroviaire contre l'érosion externe régressive. Il convenait d'entreprendre des travaux d'urgence pour construire un nouveau mur capable de résister à l'action des vagues et protéger la base du talus. Un modèle de propagation de la houle a été mis en œuvre pour la zone de projet afin de définir les contraintes de houle au niveau de la plage. Étant donné l'inaccessibilité du site par les engins de travaux, et pour limiter autant que possible les impacts environnementaux sur cette zone naturelle, le chantier ne pouvait être approvisionné en matériaux directement que par un hélicoptère. C'est la solution Leromur® en éléments modulaires béton associés à un remblai renforcé par nappes de géosynthétique qui a été retenue par la SNCF, maître de l'ouvrage. Les travaux réalisés durant l'été 2017 ont consisté à venir conforter le pied de remblai au moyen d'un ouvrage qui devra : reconstituer une butée pour le remblai ferroviaire, résister aux coups de mer, et être stable vis-à-vis des usagers de la plage.
doi:10.5281/zenodo.2533871 fatcat:ttz64tsljzednh56fxalbhl5j4