Des montagnes de l'Aurès à la colline de Chaillot, l'itinéraire de Thérèse Rivière

Fabrice Grognet, Mathilde de Lataillade
2004 Outre-mers  
Mathilde de Lataillade Résumé : L'ethnologie française a connu sa phase de professionnalisation dans les années trente sous l'impulsion de quelques chercheurs reconnus comme Marcel Mauss et Paul Rivet. L'anthropologue de cabinet laisse alors place à l'ethnologue qui va lui-même sur le terrain. Dans un contexte colonial, le chercheur s'évertue à collecter des objets qui servent de témoins de l'existence de ces cultures sur le point de se transformer sous l'influence occidentale. La collection
more » ... ent documentée vient compléter les collections conservées au Musée d'Ethnographie du Trocadéro, seule institution scientifique et publique de la France coloniale. De cette période de pionniers, seules quelques figures emblématiques sont passées à la postérité. D'autres, à l'image de Thérèse Rivière, sont restées dans l'anonymat, sans avoir pourtant démérité, comme le prouve sa première mission de terrain en Algérie, en compagnie de Germaine Tillion et Jacques Faublée. Mots clefs France coloniale -Musée d'Ethnographie -terrain ethnologique -objets témoinscollecte et style ethnographique. From the Aurès mountains to the hill of Chaillot The itinerary of Thérèse Rivière Ethnology in France became recognised in the thirties thanks to well known researchers like Marcel Mauss and Paul Rivet. The study of anthropology, until then limited to home collections, gave way to rescarchers " in the field ", who, during colonial times, started collecting artefacts which would bear witness of those cultures which were already being affected by occidental influences. These collections, properly documented, went to increase the ethnographic collections in the Musée d'Ethnographie du Trocadéro, at the time the only public scientific institution of French colonies . Posterity remembers only a few of these early pioneers. Others, like Thérèse Rivière, have remained anonymous, but her first mission to Algeria, together with Germaine Tillion et Jacques Faublée ought to be remembered.
doi:10.3406/outre.2004.4116 fatcat:qwwrdi5i3zftfaiagospestz5m