Faits divers

Michel Schneider
2007 Champ psy  
Distribution électronique Cairn.info pour L'Esprit du temps. © L'Esprit du temps. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est
more » ... ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © L?Esprit du temps | Téléchargé le 21/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © L?Esprit du temps | Téléchargé le 21/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) J uillet 2005. Disparu depuis des années, un homme est retrouvé mort dans une cache aménagée dans le jardin et reliée par un boyau à la maison de sa mère. Son corps momifié est habillé d'une robe bleue. Dessous, un porte-jarretelles, un soutien-gorge blanc et un étrange harnachement électrique autour du corps et branché sur le secteur. La mort, estime-t-on, est due à électrocution au cours de pratiques autoérotiques. Guy Vidal était rentré à la maison en cachette de sa mère qu'il espionnait avec un talkie-walkie branché en permanence sur ses faits et gestes. On ne sait combien de temps il a vécu ainsi dans son réduit, sous sa mère, en elle, avec elle qui le croyait parti. Ensuite, elle est morte, sans savoir. Ancienne institutrice, elle était devenue psychologue scolaire. Elle était très grosse, et mangeait pour « compenser le vide laissé par l'absence de Guy », écrit-elle dans un carnet. Guy Vidal n'a jamais su qui était son père. Il étudiait l'histoire et s'était spécialisé dans celle des caves, des mines, des souterrains. « Aujourd'hui, plus de lumière », note la mère le jour où son fils a fait disjoncter le compteur. De tels actes existent depuis que la perversion masochiste et le transvestisme existent. Mais on peut trouver dans cette atroce histoire un éclairage cru sur les tendances contemporaines de la sexualité. Sexualité machinique et électronique, jouissance sans sexes, régression vers une fusion entre une mère qui mange son enfant et un fils qui n'aurait pas dû naître . Faits divers Michel Schneider Michel Schneider -Psychanalyste et écrivain, 16 rue Dunois, 75013 Paris. Dernier ouvrage paru : La confusion des sexes, Flammarion, 2007 Champ Psychosomatique, 2007
doi:10.3917/cpsy.047.0097 fatcat:plytp4bymnhxrc52vyhxap5h4q