ATOMIC STRUCTURE OF AN fcc-HEXAGONAL INTERFACE

G. REGHEERE, J. M. PENISSON
1990 Le Journal de Physique Colloques  
L'interface entre une matrice cubique à faces centrées et des précipités hexagonaux a été étudiée dans un superalliage par microscopie en faisceau faible et par haute résolution. L'alliage contenant une proportion importante de cobalt, la structure de la seconde phase est hexagonale ordonnée. Les précipités ont une forme de plaquettes parallèles aux plans compacts de la matrice. L' interface est elle même située dans ces plans. Le misfit entre les 2 phases est de 2 %. 3 familles de dislocations
more » ... les de dislocations coins de vecteurs de Burgers 1/6<112> sont présentes. Ce réseau est triangulaire et possède la particularité de présenter des noeuds à 6 segments de dislocations. Les clichés de microscopie à haute résolution montrent que chaque dislocation est associée à une marche haute de 2 plans atomiques 111. Un modèle géométrique simple identique à celui d'un joint de torsion a été élaboré et rend compte de la géométrie observée. Abstract -The structure of the interface between fee matrix and hexagonal precipitates in a superalloy has been studied using weak beam dark field and high resolution electron microscopy. An important percentage of cobalt is present in the alloy leading to an ordered hexagonal structure of the precipitates. They are plate-like shaped and the interface is parallel to the compact planes of both phases. There is a 2 % misfit between matrix and precipitate. The interface is made of 3 sets of 1/6<112> edge dislocations. These dislocations form a triangular net with nodes common to 6 segments of dislocations. Each dislocation is associated with a 2 atomic plane step. A simple geometric model identical to that of a twist boundary is presented.
doi:10.1051/jphyscol:19901143 fatcat:2tcj6qusxnaa5ffzzvxxukpn7i