Le rôle de la phonétique articulatoire et corrective dans l'enseignement du français

Ruta Syrovatskaja
unpublished
Lituanie La phonétique articulatoire ainsi que la phonétique corrective ont été de tout temps et restent toujours ignorées dans la classe de la langue. Elle sont réputées inaccessibles à tous et sont absolument bannies des cours pour les apprenants adultes. Les méthodes communicatives, très populaires aujourd'hui, excluent toute forme de contrainte pédagogique, voire théorique et méthodique. L'apprenant est autorisé à s'exprimer tout de suite et comme il le souhaite malgré l'inintelligibilité
more » ... inintelligibilité de sa production."Il ne suffit de comprendre pour se faire comprendre". Ces paroles de Guy Le Roy répondent le mieux aux questions abordées dans cet article. La culture de communication exige non seulement le choix minutieux de moyens lexicaux et grammaticaux, mais aussi celui de la meilleure forme phonique. Le moindre défaut de prononciation empêche la communication parce qu'il attire l'attention de l'auditeur sur des particularités incorrectes de la prononciation du locuteur sans parler de la compréhension erronée de l'énoncé. De nombreux quiproquos et malentendus en résultent. Dans certains cas de communication ce qu'on dit n'a pas une grande importance, l'important c'est le ton, le timbre de la voix qu'on adopte. Les moyens intonatoires servent à exprimer une quantité de nuances sémantiques parfois très délicates, aussi bien que les nuances des sentiments et des états physiques et psychiques du sujet parlant. Dans chaque langue les moyens de division et d'organisation de l'énoncé sont différents et spécifiques. La perception et la reproduction de la structure rythmique de la langue étrangère présente de grandes difficultés car les apprenants appliquent à cette langue les mécanismes existant dans leur langue maternelle. Ainsi, en prononçant une phrase française les apprenants lituaniens ont-ils tendance à accentuer chaque mot de la phrase, y compris les mots outils., comme cela a lieu en lituanien. Il est indispensable de leur apprendre à réunir les mots en groupes rythmiques d'abord, puis en syntagmes, aussi bien que couper la chaîne parlée en groupes rythmiques en prenant en considération l'ordre des mots, le but de l'énoncé et son style. On peut appliquer à cette fin le système d'aide-mémoire graphique avec des-1
fatcat:lbiffgnsk5ccddtjf6trd7cutq