L'histoire de la linguistique comme épistémologie : Jakobson contre Saussure

Anne-Gaëlle Toutain, Franck Neveu, Peter Blumenthal, Linda Hriba, Annette Gerstenberg, Judith Meinschaefer, Sophie Prévost
2014 SHS Web of Conferences  
Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0) La théorie phonologique apparaît ainsi tout à la fois comme une théorie neuve constituant un tournant dans l'histoire de la linguistique et comme une redécouverte, au moins partielle, d'idées anciennes 3 . Il faudrait soumettre à la critique l'analyse jakobsonienne de ces théories anciennes du langage, dont la pertinence, eu égard à la lecture projective à laquelle se livre
more » ... obson, est discutable 4 . Le fait notable, néanmoins, nous paraît être la notion de précurseur, dans la mesure où, comme le soulignait Canguilhem dans sa conférence à Montréal du 28 octobre 1966, « L'objet de l'histoire des sciences », « [l]e précurseur est [...] un penseur que l'historien croit pouvoir extraire de son encadrement culturel pour l'insérer dans un autre, ce qui revient à considérer des concepts, des discours et des gestes spéculatifs ou expérimentaux comme pouvant être déplacés et replacés dans un espace intellectuel où la réversibilité des relations a été Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0 Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0
doi:10.1051/shsconf/20140801008 fatcat:s7zqoizk7feqtparsn7jks7dmq