Transport routier et effectivité de l'intégration régionale : enjeux et contraintes pour le développement durable au sein de la CEMAC

Etienne Koulakoumouna
2012 Humanisme et Entreprise  
Distribution électronique Cairn.info pour A.A.E.L.S.H.U.P. © A.A.E.L.S.H.U.P. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite
more » ... soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) HUMANISME & ENTREPRISE -http://humanisme-et-entreprise.asso-web.com/ N° 309 -Septembre/Octobre 2012 -Auteur : Etienne KOULAKOUMOUNA Toute reproduction et diffusion des articles et conférences publiés dans "Humanisme et Entreprise" -quels qu'en soient les supports-sont interdites sans la double autorisation des auteurs et éditeur. Résumé On observe que pour faire face à la concurrence mondiale, les pays développés et en voie de développement vont de plus en plus vers l'intégration de leurs économies. Ainsi, la régionalisation économique est considérée comme une alternative pour le développement, notamment des pays du sud. Aussi on s'accorde à dire que, les pays d'Afrique en général et de la sous région d'Afrique Centrale en particulier, tels que ceux regroupés au sein de la CEMAC, peuvent tirer profit de la régionalisation au regard de ses potentiels avantages socioéconomiques. On estime que pour accélérer et réussir de manière effective cette intégration, les Etats membres doivent développer les infrastructures de base. Parmi lesquelles, il y a le transport routier, car il constitue le principal moyen de communication dans la sous région et qui est accessible à toutes les catégories sociales de la population. Dans ce cadre, l'exposé ci-après se propose de montrer que l'investissement d'infrastructure de transport routier constitue à la fois un accélérateur d'intégration régionale et un vecteur de développement durable pour l'Afrique. Mots clés Transport et réseau routier, intégration régionale, enjeux, contraintes, accélérateur, développement durable, optimisation effective. Abstract One observes that in order to face the make the worldwide competition, the developed countries and the developing one are more and more moving toward their economies integration. So, the economical régionalisation is considered as an alternative to the development specially for some southern countries. Thus, we agree that Africa countries in general and those from Central Africa region particularly as those group together within the CEMAC can reap profit from the régionalisation in comparison to its socio-économic potential advantages. One estimates that in order to succeed this integration effectively, the states members must develop the basic infrastructures which can accelerate this process. Among which there is the road transport because it constitutes the main means of communication in the sub region and it is accessible to every social population categories. Within this frame work, the following exhibit purposes to show that the investment of road transport infrastructures constitutes an accelerator of the regional integration and a vector of durable development at once.
doi:10.3917/hume.309.0061 fatcat:tyjwfv3defeidfobt3nvqc6ble