Modèle de gestion d'un réservoir pour l'alimentation en eau des rizières dans un contexte de gestion intégrée des ressources en eau : cas du lac-réservoir Nui Coc au Vietnam

Xuan Tuan Nguyen, Jean-Pierre Villeneuve, Nomessi Kokutse, Sophie Duchesne
2018 Revue des sciences de l eau  
Depuis plusieurs années, le Vietnam est reconnu en Asie comme un des plus gros exportateurs de riz au monde. Ce résultat a été rendu possible grâce à différents programmes du gouvernement vietnamien. Un de ces programmes a permis d'investir dans des ouvrages hydrauliques d'irrigation pour développer la production du riz. Aujourd'hui, plusieurs ouvrages hydrauliques sont construits sur le bassin versant de la rivière Cau et sont exploités à plusieurs fins. Ils servent, entre autres, les besoins
more » ... utres, les besoins en eau industrielle et domestique, à la production hydroélectrique, à l'irrigation des rizières et à la protection contre les crues. Il est donc nécessaire de définir des règles de gestion et d'opération de ces ouvrages pour satisfaire à tous les besoins en eau, et ce, particulièrement dans le cadre d'une gestion intégrée des ressources en eau à l'échelle du bassin versant. L'objectif du travail présenté dans cet article est de modéliser l'évolution des volumes d'eau d'un réservoir et de proposer une méthode pour gérer un réservoir utilisé à plusieurs fins, dont l'irrigation des rizières. Un cas particulier est présenté pour le lac-réservoir Nui Coc, au Vietnam. Dans le cadre d'un projet de gestion intégrée des ressources en eau du bassin versant de la rivière Cau, sur lequel le lac-réservoir Nui Coc est situé, le modèle Hydrotel a été utilisé pour les simulations hydrologiques. Or ce modèle ne possédait pas de sous-modèle de gestion de réservoir adapté à l'irrigation des rizières ni à la prise en compte de divers types de besoins en eau. Il a donc fallu développer un sous-modèle comprenant deux modules et l'adapter à la problématique d'irrigation des rizières à partir du lac Nui Coc. Ce sous-modèle ainsi développé a permis de reproduire, avec le modèle Hydrotel ainsi modifié, la variation historique du volume d'eau dans le lac Nui Coc puis d'évaluer les possibilités d'expansion des rizières.
doi:10.7202/1054305ar fatcat:3fckhrlu6nbmflg2u4khhyhjzq