Una escritura de la ambigüedad y de la desintegración: Le ravissement de Lo1 V. Stein de Marguerite Duras

Antonia López
unpublished
Le Ravissement de Lo1 V. Stein se construit autour d'un vide qu'il faut reconstituer. Le de-narrateur~, fil conducteur du récit, se dédouble pour s'y intégrer en tant que marra-teur-personnage~, jeu de perspectives narratives altérant la cohérence de I'univers diégétique. Récit qui se construit dans la mesure ou la consciente du de-narrateur~ raconte, réinvente ou imagine les événements de I'histoire. Ecriture de I'ambiguité d'une réalité fluctuant dans le souvenir, I'amour, le bonheur. Les
more » ... le bonheur. Les personnages dépouillés de toute profondeur psychologique, réduits a de simples silhouettes sont des ombres glissant dans une réalité qui se fragmente et se dissout. Ecriture de la desavction du langage: face a I'impuissance de la parole, le cri ou la musique, expression de la souffrance ou d'une communication impossible, deviennent de puissants recours communicatifs. Ecriture de la désintégration d'une réalité qui s'effacé au fur et a mesure que le récit progresse; écriture d'une réalité construite au profit du visuel. Les s&nes durassie~es, caractérisées par l'immobilité et la lenteur, se succeclent dans une série de plans discontinus, ou la primauté de l'image renvoie a une sémantique plastique propre de I'art cinématographique.
fatcat:of7fzewnerhg5hrbaxvqhyrq6m