La ponctuation dans quelques imprimés de Galliot du Pré

Huei-Chen Li
unpublished
D'après Annie Charon-Parent, Galliot du Pré, libraire-éditeur du XVI e siècle, publie 330 éditions durant sa carrière, entre 1521 et 1561. Elles touchent essentiellement le droit, la littérature, l'histoire, la religion, les sciences, ainsi que la géographie. Comme nous le savons bien, la ponctuation a pour principale fonction de rendre le texte plus intelligible et d'aider le lecteur à repérer le sens des phrases et la structure du texte : cette fonction de rendre le texte clair répond
more » ... lair répond parfaitement au goût des humanistes. Pourtant, face à l'anarchie et à la variabilité de la ponctuation médiévale, la pratique de la ponctuation renaissante, avec l'avènement de l'imprimerie, est-elle plus stable que celle du Moyen Âge ? Respecte-elle les règles recommandées par les traités médiévaux ou ceux de l'époque ? Notre étude, basée sur trois imprimés de Galliot du Pré parus entre 1522 et 1530, tous conservés à la BNF (Rés. Y2-72 ; Rés. Y2-31 ; Rés. Y2-74), vise à présenter les pratiques de chaque imprimé afin de mettre au clair le sous-système de Galliot du Pré, un homme de la Renaissance. Mots-clés : Galliot du Pré, ponctuation à la Renaissance, Rés. Y2-72 (Ysaie le Triste), Rés. Y2-31 (Roman de Perceforest), Rés. Y2-74 (Perceval le Galloys en prose). Abstract: According to Annie Charon-Parent, Galliot du Pré, bookseller-publisher of the 16 th century, published 330 editions during his career between 1521-1561. These editions relate essentially to the law, the literature, the history, the religion, the sciences, and the geography. As we know that the primary function of punctuation is to make the text clearer and more understandable, it also helps the silent reader to identify the sense of sentences and the structure of the text, this function of clarifying the text suits the humanist needs. Nevertheless, in comparison with the variability of the medieval punctuation, with the advent of the printing press, is the punctuation of the Renaissance more stable than the medieval punctuation? Does the Renaissance punctuation respect the rules recommended by medieval and Renaissance treaties? Our study, based on three Galliot du Pré's printed works between 1522-1530, kept all in the National Library of France (Res. Y2-72; Res. Y2-31; Res. Y2-74), aims at presenting the practices of each printed work in order to clear up Galliot du Pré's subsystem .
fatcat:h6yzpwhbrnafnc4brfxn2r3qby