Prevalence of Acid-Alcohol-Fast Bacilli among Patients with Suspected Cases of Pulmonary Tuberculosis in Jos, Nigeria

EI Bigwan, MC Ohaeri, HI Okonkwo, IS Udosen, GC Markus, Z Sheyin
2014 African journal of clinical and experimental microbiology  
Mycobacterium tuberculosis is a major public health problem in globally due to its high tendency of person-person transmission, morbidity, and mortality. This study aimed at determining the prevalence of AAFB within the study area. Sputum samples were collected from three hundred and three (303) patients with suspected cases of pulmonary tuberculosis attending Plateau State Specialist Hospital and Faith Alive Foundation. The samples were examined using Ziehl Neelsen method. Structured
more » ... tructured questionnaires were administered to obtain some demographic data from patients that consented. Results were tested statistically for significance at p < 0.05 using Chi-square test. Out of the samples examined,29(9.57.0%) were positive for AAFB .The study showed that the prevalence of smear-positive increased with age between 15 and 45 and then decreased from age groups 46 and above. The study also revealed that males had a higher prevalence with 19(12.34%)than females who had 10(6.71% ).Marital status showed that divorced individuals had the highest prevalence of 2(12.50%) followed by married ,singles and the widowed with 18(11.76%),8(6.34%),and 1(5.90%) respectively. Statistically the study reveals that age groups, sex, hospital (location) does not have any effects on the prevalence (p > 0.05) while marital status showed a significant effect on the prevalence (p < 0.05).There is need for a more collaborative efforts and political will by the government and non-governmental agencies in order to fast track prevention and control measures aimed at eliminating the infection in the nearest future. RÉSUMÉ Mycobacterium tuberculosis est un problème majeur de santé publique dans le monde en raison de sa forte tendance de transmission de personne en personne, la morbidité et la mortalité. Cette étude vise à déterminer la prévalence de BAAR dans la zone d'étude. Les échantillons d'expectorations ont été recueillis à partir de trois cent trois (303) patients avec suspicion de tuberculose pulmonaire qui fréquentent l'hôpital Spécialiste de l'Etat du Plateau et la Fondation Foi Vivante. Les échantillons ont été examinés en utilisant la méthode de Ziehl Neelsen. Des questionnaires structurés ont été administrés pour obtenir des données démographiques des patients ayant consenti. Les résultats ont été testés statistiquement à p <0,05 au test du chi -carré. Sur les échantillons examinés, 29 (9.57.0%) étaient positifs pour BAAR. L'étude a montré que la prévalence des frottis positif augmente avec l'âge entre 15 et 45, puis a diminué de groupes d'âge 46 et plus. L'étude a également révélé que les mâles avaient une prévalence plus élevée de 19 (12,34%) que les femmes qui avaient 10 (6,71%). L'état civil a montré que les personnes divorcées ont la plus forte prévalence de 2 (12,50%), suivie par les mariés , les célibataires et les veuves avec les valeurs de 18 (11,76% ), 8 (6,34%) , et 1(5,90 %) respectivement . Statistiquement l'étude révèle que les groupes d'âge, le sexe, l'hôpital (lieu) n'a pas d'effets sur la prévalence (p> 0,05), tandis que l'état matrimonial a montré un effet significatif sur la prévalence (p < 0,05). Il est nécessaire d'implémenter d'efforts pour une grande collaboration entre la volonté politique du gouvernement et des organismes non gouvernementaux afin de prendre des mesures de prévention de la voie rapide et de contrôle visant à éliminer l'infection dans un proche avenir.
doi:10.4314/ajcem.v15i2.8 fatcat:ask5rox2rrfzphbglqc7533hxm