Institutio oratoria VI, 2: poésie et rhétorique dans la péroraison

Jefferson da Silva Pontes
2015 Rónai – Revista de Estudos Clássicos e Tradutórios  
Quintilien, dans les premières lignes du chapitre II du sixième livre de l'Institutio Oratoria, nous montre deux aspects de l'activité judiciaire qui doivent être déjà présents dans la formation des orateurs : 1) πάθος, appelé en latin adfectus, comprendre les travaux de l'ordre des passions et des émotions et 2) le deuxième, ἔθος, pour Quintilien, n'a pas d'équivalent dans la langue latine, cependant assume la teneur qui pondèrent sur du caractère et de la morale, donc, il peut être traduit
more » ... r mores. Dans le forum, en employant les passions, l'orateurs devront représenter l'infortune expérimenté par leur client en utilisant les uisiones, technique, appelée par les Grecs φαντασία, qui consiste à représenter dans l'esprit les images de choses absent, afin de générer l'excitation et disposer le juge en faveur de la cause défendue. Notre intérêt est d'observer comment Quintilien rassemble ces contributions dans son texte et le traitement de ce sujet dans son travail sur la base des six extraits de l'Enéide utilisés dans le deuxième chapitre.
doaj:cae3ca62f23b4f6aae2e7342d3984527 fatcat:dbhifr3fqbdedpfgkbeeplobee