De la traduction automatique brute à la post-édition professionnelle évoluée : le cas de la traduction financière

Sandrine Peraldi
2016 Revue Française de Linguistique Appliquée  
Distribution électronique Cairn.info pour Pub. linguistiques. © Pub. linguistiques. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est
more » ... rdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -11/02/2020 23:11 -© Pub. linguistiques Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -11/02/2020 23:11 -© Pub. linguistiques Rev. franç. de linguistique appliquée, 2016, XXI-1 (67-90) De la traduction automatique brute à la post-édition professionnelle évoluée : le cas de la traduction financière Sandrine Peraldi, ISIT Résumé : Cet article décrit la mise en oeuvre d'un projet de recherche appliquée visant à déterminer l'efficacité d'une approche combinée entre TA et TAO dans le domaine de la finance. Sous l'impulsion d'une société de traduction spécialisée dans l'information financière réglementée, nous avons cherché à déterminer si la post-édition évoluée professionnelle pouvait constituer une alternative fiable à la traduction humaine, tant en termes de qualité, de gain de temps et d'argent, grâce à une rationalisation du processus d'externalisation de la traduction. Après avoir passé en revue les méthodes d'évaluation usitées en traduction automatique, nous proposons d'exposer notre méthodologie de recherche fondée sur une évaluation dite subjective (via un système de classification des erreurs de TA) et les résultats de l'étude à l'aune des besoins de l'entreprise commanditaire. Abstract: This paper presents the implementation of an Applied Research Project aimed at evaluating the efficiency of a combined approach of machine translation and computer-assisted translation (CAT) tools in the financial field. The purpose of the analysis, commissioned by a translation company specialising in regulated financial information, was to determine whether professional post-editing could offer a credible alternative to human translation from a qualitative and economical perspective, while helping the company streamline its outsourcing process. After reviewing the state-of-the-art in MT evaluation, we describe our research methodology (based on a human evaluation approach through the creation of a multi-faceted error typology) and the results of the study in the light of the company's professional needs.
doi:10.3917/rfla.211.0067 fatcat:ndxehanq5nelhpevbchrhakjfm