Actualité de la querelle du phallus

Jacques Podlejski
2012 Psychanalyse  
Distribution électronique Cairn.info pour ERES. © ERES. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable
more » ... uf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © ERES | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ERES | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) Actualité de la querelle du phallus J Ja ac cq qu ue es s P PO OD DL LE EJ JS SK KI I Entre janvier 2007 et janvier 2008, la revue Psychanalyse a publié un ensemble de textes 1 traitant du phallus et de la fonction phallique. Ces textes, l'avancée du processus de réglementation des psychothérapies en France et la publication du Manifeste pour la psychanalyse 2 ont inspiré le présent travail. À partir d'un retour sur les thèmes traités dans ces colonnes en 2007 et 2008, celui-ci se propose d'en resituer les enjeux dans la modernité contemporaine et de les articuler avec quelques-unes des questions que les assises de l'Association de psychanalyse Jacques Lacan mettent au coeur de leurs travaux. Dès 1905, donc très tôt dans son travail d'élaboration théorique, Freud rencontre des difficultés dans l'abord de la sexualité féminine. Il exhorte alors la communauté analytique à se pencher sur la question. Un débat vif et inventif s'ensuit et de nombreuses hypothèses cliniques sont avancées, dans un mouvement que Lacan nommera en 1958 « la querelle du phallus » et auquel il rendra hommage dans ses Écrits 3 . Il est généralement admis que Freud y mit un terme au début des années 1930. Mais les divergences qui s'étaient fait jour au sein de la communauté analytique disparurent-elles pour autant ? Peut-on encore, de nos jours, en repérer les effets ? Un retour sur les termes du débat de l'époque permet d'apporter quelques éléments de réponse à ces questions. Si les occurrences du substantif phallus sont rares dans le texte freudien, l'adjectif phallique en revanche est fréquemment employé, particulièrement pour qualifier la phase dite phallique. À bien des égards, on peut considérer que la conceptualisation du phallus reste embryonnaire et imprécise chez Freud, favorisant une confusion toujours présente, voire entretenue, entre, d'un côté, l'imaginaire du corps Jacques Podjelski 1. P. Bruno, F. Guillen, D.
doi:10.3917/psy.023.0075 fatcat:7bxhg6hckzelhfzsoezfpcsx5m