Efficacy of 4-allylanisole-based products for protecting individual loblolly pines from Dendroctonus frontalis Zimmermann (Coleoptera: Scolytidae)

B L Strom, S R Clarke, P J Shea
2004 Canadian Journal of Forest Research  
We evaluated the effectiveness of 4-allylanisole (4AA) as a protective treatment for loblolly pines threatened by the southern pine beetle, Dendroctonus frontalis Zimmermann. Three products were evaluated in combination with two methods that promoted attack of trees by D. frontalis. One method used attractive semiochemicals and the other decreased host resistance, both of which are important scenarios for implementing protective treatments of individual trees. Each method promoted mass attack
more » ... moted mass attack of unprotected control trees, thus providing a statistically verifiable challenge to the candidate protectants. In trees with increased susceptibility, mortality ranged from 63% (untreated) to 77% (4AA applied in paintball formulation), and two products appeared to alter the relative composition of scolytid species that attacked at two heights; however, tree mortality was unaffected. In trees challenged with semiochemical attractants, mortality ranged from 54% (4AA released from vials) to 82% (untreated and paintball application of 4AA). Although 4AA consistently reduces catch of D. frontalis in traps, it was not efficacious for protecting individual loblolly pines over a period of 30 or 60 days in this experiment. Résumé : Nous avons évalué l'efficacité du 4-anisole d'allyle (4AA) pour protéger des pins à encens menacés par le dendroctone méridional du pin, Dendroctonus frontalis Zimmermann. Trois produits ont été évalués en combinaison avec deux méthodes favorisant l'attaque des arbres par D. frontalis. L'une des méthodes consistait à utiliser des composés semiochimiques d'attraction et l'autre, à diminuer la résistance de l'hôte. Toutes deux constituent des scénarios importants pour l'implantation de traitements visant la protection d'arbres individuels. Chacune d'elles a favorisé l'attaque massive d'arbres témoins non protégés, constituant de ce fait pour les produits de protection à l'étude une épreuve statistiquement vérifiable. Chez les arbres à susceptibilité accrue, la mortalité variait de 63 (arbres non traités) à 77 % (4AA appliqué via des balles de peinture), et deux produits semblaient modifier la composition relative des espèces de scolytidés s'attaquant à deux hauteurs; cependant, la mortalité des arbres est demeurée inchangée. Chez les arbres traités avec des composés semiochimiques d'attraction, la mortalité variait de 54 (émission de 4AA contenu dans des fioles) à 82 % (arbres non traités et application de 4AA via des balles de peinture). Bien que le 4AA ait invariablement réduit les prises de D. frontalis dans les pièges, il ne s'est pas montré efficace pour protéger les pins à encens individuels pendant des périodes de 30 et de 60 jours au cours de cette étude. [Traduit par la Rédaction] Strom et al. 665
doi:10.1139/x03-236 fatcat:6wbkum4xpzbnjguci56akwd7lu