Ida Bauer, alias Dora

Michelle Moreau-Ricaud
2009 Topique  
Distribution électronique Cairn.info pour L'Esprit du temps. © L'Esprit du temps. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est
more » ... ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Ce colloque, centré sur l'identité des patients de Freud et de ses disciples, nous permet de réinterroger, dans la perspective à la fois clinique et historique, les grands récits de cas du fondateur de notre discipline. Par ses compte-rendus de cure Freud nous a transmis sa pratique, bien davantage encore que par ses « Conseils aux médecins », ou encore ses textes théoriques, car avec ses cas nous le voyons à l'oeuvre, et en prise à la fois avec sa quête technique, théorique et son style d'analyste. I-CONNAÎTRE L'IDENTITÉ DES PATIENTS DE FREUD Ce savoir sur l'identité civile des patients de Freud -reconstruction historique de chercheurs analystes ou historiens (ou les deux à la fois) à travers archives et enquêtes sur le terrain -nous permet d'abord d'aller à contre-courant des « livres noirs de la psychanalyse » et de leur accusation : nous pouvons vérifier la réalité des patients. Ils sont bien des personnes qui ont existé réellement et pour lesquelles Freud a dû, par déontologie, lors de la publication du récit de leurs cures, cacher ou modifier des données, afin de garder le secret de leur identité et de leur vie privée. Les recherches montrent qu'ils ne sont donc pas des patients construits de différentes pièces, des mixtes, des composites de patients d'une fiction analytique, comme Masud Khan a pu, un temps, s'y adonner, ni de pures fictions, des personnages de roman à la Stefan Zweig. Cela nous permet également d'obtenir des données sur le moment historique, le milieu, l'histoire familiale dans lesquels ont baigné ses patients, leur éducation, leur développement, qui sont autant de facteurs externes, « objec-
doi:10.3917/top.108.0135 fatcat:5a3jw6liszdcrfobev3q777xdq