Intrinsic Aromatic Hydrocarbon Biodegradation for Groundwater Remediation

A. Tiehm, S. Schulze
2003 Oil & Gas Science and Technology  
Biodégradation intrinsèque des hydrocarbures aromatiques pour la réhabilitation de nappes aquifères -La biodégradation intrinsèque, qui représente le processus clé de l'atténuation naturelle, est de plus en plus couramment envisagée comme une alternative aux procédés plus actifs pour la réhabilitation de sites contaminés. Dans cet article, la biodégradation intrinsèque des BTEX et des HAP est discutée. La première partie passe en revue la compréhension actuelle de la dégradation microbienne des
more » ... ion microbienne des hydrocarbures aromatiques ainsi que les méthodes disponibles pour l'évaluation de la bioréhabilitation intrinsèque. Le concept et les résultats obtenus lors d'une étude de cas sont présentés dans une seconde partie. La biodégradation anaérobie et la biodégradation aérobie contribuent toutes deux à l'élimination des polluants de sites contaminés, comme les anciennes usines à gaz ou les décharges polluées par des huiles de pyrolyse. Les processus de biodégradation intrinsèque engendrent habituellement une suite de zones de redox (méthanogène, sulfatoréductrice, Fe(III)-réductrice, dénitifiante, aérobie) dans le panache des polluants dans l'aquifère en aval de la source de contamination. Les méthodes d'évaluation dans ces différentes zones de redox comprennent l'analyse hydro-et géochimique, la mesure des potentiels redox et la détermination de l'hydrogène. La biodégradation des polluants visés peut être démontrée par la modification des profils de polluant, par le fractionnement isotopique, par des produits spécifiques du métabolisme et par des études en microcosmes sur des échantillons du terrain. Les études en microcosmes constituent un outil particulièrement utile pour identifier les mécanismes de dégradation et pour étudier le rôle d'accepteurs d'électrons spécifiques et des conditions redox. Lors d'une étude de cas, nous avons examiné la biodégradation intrinsèque d'un site pollué par des huiles de pyrolyse. Du fait de la faible capacité de sorption de l'aquifère, la diminution de la concentration en polluant le long du panache d'eau polluée a été majoritairement attribuée à de la biodégradation. La réduction des sulfates et la réduction de Fe(III) étaient les principaux processus redox au coeur du panache d'eau souterraine. Les changements de profil des polluants le long du panache indiquaient l'existence de processus de biodégradation actifs, par exemple, la biodégradation du toluène et du naphtalène dans des zones anaérobies. Dans des microcosmes pollués avec des polluants modèles, la biodégradation du toluène et de l'éthylbenzène a été observée en conditions sulfatoréductrices. La dégradation du toluène, de l'éthylbenzène, du benzène et du naphtalène avait lieu en présence de Fe(III). En conditions aérobies, tous les BTEX et HAP étaient rapidement dégradés. Abstract -Intrinsic Aromatic Hydrocarbon Biodegradation for Groundwater Remediation -Intrinsic biodegradation, representing the key process in natural attenuation, is increasingly considered for the remediation of contaminated sites as an alternative to more active measures. In this paper, intrinsic biodegradation is discussed with respect to BTEX and PAH. In the first part, an overview is
doi:10.2516/ogst:2003028 fatcat:m7gtdsffubcfbgz6z3ecsgl6ta