Mössbauer study of the 57Fe hyperfine interactions in Nd(CO 0.95Fe0.05)5

J.M. Alameda, D. Givord, C. Jeandey, H.S. Li, Q. Lu, J.L. Oddou
1985 Journal de Physique  
2014 Les interactions hyperfines agissant sur le 57Fe dans le composé Nd(Co0,95Fe0,05)5 ont été mesurées entre 4,2 K et 340 K par spectroscopie Mössbauer. Bien qu'une importante modification des spectres soit associée à la réorientation de l'aimantation, les spectres à toutes températures s'interprètent de façon cohérente. L'analyse des résultats montre que les atomes de fer occupent de façon préférentielle le site 3 g de la structure de type CaCu5. Cette propriété, déjà observée dans des
more » ... rvée dans des composés similaires, s'interprète par des considérations stériques. Les variations thermiques des champs hyperfins présentent des discontinuités associées à la réorientation de l'aimantation. Comme dans d'autres systèmes, ces discontinuités sont attribuées à une discontinuité de la contribution orbitale au moment des atomes de fer. On en déduit que la direction de facile aimantation des moments de fer sur les différents sites cristallographiques est perpendiculaire à l'axe c de la structure hexagonale. Abstract. 2014 The 57Fe hyperfine interactions in Nd(Co0.95Fe0.05)5 have been measured at different temperatures between 4.2 K and 340 K by Mössbauer spectroscopy. Although an important modification of the spectra is associated with the magnetization reorientation, these are consistently interpreted at all temperatures. An analysis of the results shows that Fe atoms preferentially occupy the 3 g site of the CaCu5-type structure. This property, already observed in similar compounds, is interpreted in terms of steric considerations. The thermal variations of the hyperfine fields exhibit discontinuities associated with the magnetization reorientation. As in other systems, these are attributed to a discontinuity of the orbital contribution to the Fe moment It is deduced that the easy direction of magnetization for Fe moments on the different crystallographic sites is perpendicular to the c-axis of the hexagonal structure. J. Physique 46 (1985) 1581-1586 SEPTEMBRE 1985, Classification Physics Abstracts 76.80 -75.30
doi:10.1051/jphys:019850046090158100 fatcat:urdhak252jfypfcmr6f6gcxf4i