Etude comparative de l'élimination du Chrome en milieux aqueux par adsorption sur la pyrophyllite et la pyrophyllite traitée

A Talidi, M Bouachrine
unpublished
La Pyrophyllite de la région de sud du Maroc, a été choisi comme adsorbant des ions Cr(III) en milieu aqueux. Á l'état brut comme à l'état modifié, la pyrophyllite a montré des caractéristiques favorables à l'élimination des ions étudiés. L'adsorption des ions étudiés serait soumise à un régime chimique, et représente un caractère exothermique. Le modèle de Langmuir à la fixation des ions étudiés sur la pyrophyllite brut et modifié, nous renseigne sur la nature et la texture de la surface du
more » ... de la surface du kaolin qui serait homogène, avec des sites énergétiquement identiques, capables de recevoir le cation Cr 3+ en monocouche. Cette étude à été effectuée en variant plusieurs paramètres tels que le temps de la réaction (la cinétique) la masse de l'adsorbant et le pH. Les résultats obtenus ont montré que la quantité du chrome (III) adsorbé dans le cas de la pyrophyllite-modifiée est 4 fois plus grande que celle adsorbé dans le cas de la pyrophyllite naturelle. En effet le maximum d'adsorption (93.33 %) est atteint au bout de 30 min dans le cas de la pyrophyllite-Al, alors que dans le cas de la pyrophyllite naturelle le maximum d'adsorption (23 ,33 %) n'est atteint qu'après 90 minutes de contact.
fatcat:55rtf24kcjabhlpaacgdiqhh4a