Psychodrame psychanalytique individuel : actualité, indications, limites

M. Corcos, A. Morel, A. Cohen de Lara, C. Chabert, P. Jeammet
2009 EMC - Psychiatrie  
Par ses aménagements techniques, le psychodrame psychanalytique individuel offre un choix thérapeutique adapté aux défenses prévalentes de beaucoup de patients mettant en échec les psychothérapies classiques : inhibitions massives ; fonctionnement opératoire loin des affects ou en faux self ; phobie, déni ou clivage de la vie psychique interne et des émotions ; prévalence des circuits courts de décharge dans des conduites agies, des plaintes et des expressions corporelles ou viscérales. Le
more » ... viscérales. Le psychodrame utilise ces défenses, non pour les abolir mais pour « les subvertir », afin qu'elles puissent continuer à assurer leur rôle protecteur, en particulier celui de la continuité narcissique, tout en favorisant leur assouplissement et la possibilité qu'elles laissent filtrer ce qu'elles répriment. Par la pluralité des joueurs et la diffraction du transfert qu'il permet, le psychodrame offre un aménagement possible de l'effet traumatique potentiel de la rencontre avec l'objet et de la sollicitation transférentielle dans la dimension régressive qu'induit tout processus psychothérapeutique.
doi:10.1016/s0246-1072(09)50399-9 fatcat:oe77pgz5t5bk3cjqwwa2xc46ay