Les relations des parlementaires français avec l'Afrique du Sud (1960-1974)

Anna Konieczna
2012 Parlement[s] Revue d histoire politique  
Distribution électronique Cairn.info pour L'Harmattan. © L'Harmattan. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf
more » ... ord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -13/02/2020 09:16 -© L'Harmattan Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -13/02/2020 09:16 -© L'Harmattan [ ] 93 Les relations des parlementaires français avec l'Afrique du Sud Entre 1960 et 1974, les relations entre la France et l'Afrique du Sud, jusqu'alors modestes, s'intensifient 1 . Elles sont favorisées par une nouvelle orientation de la politique étrangère sud-africaine. Après la rupture avec le Commonwealth en 1961, l'Afrique du Sud cherche un contrepoids à l'influence traditionnelle de la Grande-Bretagne et réaffirme sa résolution de diversifier les liens diplomatiques et les investissements étrangers. Critique envers la politique africaine des États-Unis, isolée en Afrique, elle se tourne donc vers l'Europe. Pour la France, le rapprochement avec
doi:10.3917/parl.017.0093 fatcat:33f2jzmwcvbkxpvnwshahilae4