Évolutionnisme et psychologie : Maine de Biran, Gabriel Tarde et Henri Bergson [chapter]

Anne Devarieux
2008 Annales bergsoniennes IV  
Différence(s) et analogie(s) : la méthode Tarde ∂ L e 28 novembre 1862, Gabriel Tarde écrit dans son journal, il a alors 19 ans : Je vais courant dans le monde des idées, d'autant plus libre que je ne suis pas de voie tracée, à la recherche d'analogies lointaines, de vues générales que le vague de leur énoncé soustrait à la rudesse des négations, dressant ça et là une tente nomade de touriste, sans demeure fixe, prompt à l'infidélité, non moins prompt à l'adoration et à l'extase. J'ai fini par
more » ... ase. J'ai fini par m'imaginer implicitement que le nombre des considérations et des rapprochements pourrait suppléer à leur poids. J'explore, je découvre, je note en touriste la beauté du site et la diversité de mon admiration [...]. Ma soif de métaphysique a succédé à une soif, non plus vive, de poésie 1 .
doi:10.3917/puf.fagot.2008.01.0213 fatcat:y6rp4xof45cf5fhyajrrecfbxi