De L'avortement Des Pétales DuRanunculus AuricomusL

M. Alph. de Rochebrune
1862 Bulletin de la Société Botanique de France  
rnanièt·e 11 fm·mm· un angle aigu avec la hampe, pat· sa coul'Onne cylindt·ic(llC ct non pas obconique, et par sa flm·aison tt·ès tardive, c'est évidemment mon Ajax muticus, quoique, forcé de consel'Ver cet échantillon unique pour mes études ultérieures, je ne puisse montt·m· en ce moment l'intérieur de son ovait·e, ou plutôt ses ovules, dans lesquels réside le caractère essentiel de l'espèce, comme je l'ai dit dans la note citée plus haut (1). Uonc l'hôte égaré du Jardin-des-plantes de Paris
more » ... -plantes de Paris ct·oît spontanément dans les Pyrénées, à la montagne d'Esquierry, et il faut espérer que, l'attention une fois éveillée sur ce point, on lui tl'Ouvera bientôt d'autres localités, soit dans la même chaîne, soit en Espagne, de manière à lui assuret· une base tcrritorialcr cspcctable. Ceci pmuve bien, pour le dire en passant, c1ue les Pyrénées n'ont pas dit encot·e leur dernier mot, et qu'elles ne sont pas encm·e ~puisées, malgré les nomeautés nombt·lmses qu'elles ont fournies à notre science depuis les publications de Lapeyrouse.
doi:10.1080/00378941.1862.10827153 fatcat:iym3gekgr5fbpayi7vivuryjsm