Les noms généraux sentiment et émotion

Iva Novakova, Julie Sorba, Agnès Tutin
2018 Langue française  
Cet article propose une analyse des deux noms sentiment et émotion dans deux corpus : journalistique et littéraire. Contrairement à leur apparente similitude, sentiment et émotion fonctionnent très différemment au plan syntaxique, sémantique et discursif. Nous postulons que la comparaison des deux genres discursifs doit nous permettre de mieux appréhender leur statut de noms généraux. Nous proposons d'éclairer l'analyse synchronique par une étude diachronique ponctuelle (corpus romanesque de
more » ... us romanesque de Frantext). Notre objectif est ainsi de comprendre, au regard de l'évolution diachronique des deux termes, pourquoi et comment sentiment est devenu un classifieur et un shell noun, comparé à émotion. Abstract In this paper, we focus on the two French nouns sentiment and émotion in order to analyze their linguistic properties in two corpora (journalistic and literary). Even if they look alike, sentiment and émotion work very differently at the syntactical, lexical and discursive levels. We also propose to shed light on the synchronic analysis by a diachronic study based on the Frantext corpus of French novels. Our objective is thus to understand, in the light of the diachronic evolution, why and how sentiment has become a classifier and a shell noun, what is not the case for émotion.
doi:10.3917/lf.198.0083 fatcat:cwziks6btzbzbf3nisf4sw64hi