Le « carré humaniste » du travail social : loi, écoute, sens, collectif

José Pinilla
2009 Pensée plurielle  
La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il
more » ... ueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Résumé : dans ses aspects les plus spectaculaires, le « carré humaniste » apparaît comme un faisceau de réponses à des situations de fuite, d'agressivité, voire de violence des usagers « sensibles », ceux qui cumulent les indices de vulnérabilité. Mais ce n'est pas que cela. Il s'oppose aux réponses traditionnelles autoritaires, descendantes, paternalistes et coulées dans le huis clos du psycho-relationnel. le « praticien chercheur » reste en questionnement pour trouver des solutions avec d'autres. Afin que l'usager soit autant que possible un acteur (et non le sujet passif de mesures), nous avons imaginé la métaphore du pays aux quatre collines. loi, écoute, sens et collectif : quatre pôles qui entrent en résonance, en interaction dynamique. le but ultime : donner du sens à la vie. Mots clés : carré humaniste, loi, symbolique des limites, écoute diagnostique et empathique, sens dans l'action, collectif, projet et violence.
doi:10.3917/pp.022.0133 fatcat:4fgggqqgyvauvftvr7pqgowg5u