La demeure bourgeoise à Paris au XIVe siècle : bel hôtel ou grant meson ?

Boris Bove
2001 Histoire urbaine  
La description du paysage urbain médiéval est un exercice difficile, car les sources diplomatiques n'insistent guère sur l'apparence des propriétés et les travaux d'archéologie urbaine sont rarement possibles dans des zones le plus souvent encore occupées. La tentation est donc forte de définir le paysage urbain par ses monuments remarquables, à la manière des vues cavalières des cités de la fin du Moyen Age. Pourtant le tissu urbain est composé majoritairement de demeures privées, que ces
more » ... ivées, que ces représentations négligent. Parmi elles, ce sont les demeures des notables qui nous intéressent ici. En effet leur place dans le tissu urbain médiéval est embarrassante : sont-elles à ranger parmi les monuments remarquables ou au contraire se fondent-elles dans l'anonymat des maisons sans prétention ? Pour la fin du Moyen Age, la construction courante en général a fait l'objet d'un certain nombre de travaux 1 et le tissu urbain parisien en particulier a été disséqué en profondeur par Simone Roux 2 . Autant on discerne un relatif ordonnancement dans le découpage du tissu urbain des villes du XII e siècle, qui s'articule autour de grandes parcelles d'un seul tenant (qualifiées « manse » ou « mansuage » selon les villes), formant des îlots appartenant à un propriétaire, abritant un logis principal (ou « magna domus »), des espaces non bâtis entourés de murs et parfois des bâtiments annexes 3 , autant, deux siècles plus tard, toutes les études insistent sur l'exiguïté et surtout l'enchevêtrement anarchique des bâtiments * Cet article est le fruit d'une communication présenté le 19 novembre 1999 lors des premières journées d'étude de la Société Française d'Histoire Urbaine, qui eurent lieu à Lyon sur le thème de la construction de la ville. 1 Par exemple La construction au Moyen Age, III e congrès de la SHMES, Paris, Belles lettres, 1973 ; Le paysage urbain au Moyen Age, XI e congrès de la SHMES, Lyon, presses universitaires, 1981 ; Etienne Hubert, Espace urbain et habitat à Rome, du X e siècle à la fin du XIII e siècle, Rome, Ecole française de Rome, 1990 ; Philippe Cailleux, Trois paroisses de Rouen, XVIII e -XV e siècle. Etude de topographie et d'urbanisme, 1998, thèse dactylographiée nouveau régime soutenue à Paris IV en 1998 sous la direction de Philippe Contamine. 2 Simone Roux, « L'habitat urbain au Moyen Age », Annales Economies, Sociétés Civilisations, 1969, p. 1196-1219 ; « La construction courante à Paris », dans La construction au Moyen Age, op. cit. ; La maison dans l'histoire, Paris, A. Michel, 1976 ; Le quartier de l'université à Paris du XIII e au XV e siècle : étude urbaine, thèse dactylographiée de doctorat d'Etat sous la direction de P.Contamine, Paris X, 1989.
doi:10.3917/rhu.003.0067 fatcat:7uqquumninepzbbqqf3uwg3fiu