Towards an integrated approach to modelling the risks and impacts of invasive forest species

Denys Yemshanov, Daniel W. McKenney, John H. Pedlar, Frank H. Koch, David Cook
2009 Environmental Reviews  
In this paper we provide an overview of an integrated approach to modelling the risks and impacts associated with non-indigenous forest pest species. This is a broad and important topic given the scale of ecological and economic consequences associated with non-indigenous species in North America and elsewhere. Assessments of risks and impacts remain difficult due to complexities and interactions between the many factors driving invasions and outcomes. These processes occur across various
more » ... cross various spatial and temporal scales, and are often influenced and complicated by human activities. For each component of an ecological invasion (i.e., arrival, establishment, and spread), we review general approaches for modelling the phenomenon and identify data and knowledge gaps. With the greater availability of various spatial data and computational power we suggest the possibility of linking the models for each invasion component into a more integrated framework, thus allowing interactions and feedbacks between components to be better incorporated into risk modelling efforts. The approach is illustrated using examples from current work with Sirex noctilio Fabricius -a relatively new invasive wood wasp in eastern North America. Résumé : Les auteurs présentent le survol d'une approche intégrée pour la modélisation des risques et des impacts associés aux pestes forestières non indigènes. Il s'agit d'un sujet large et important, compte tenu de l'échelle et des conséquences économiques associées aux espèces non indigènes, en Amérique du Nord et ailleurs. Les évaluations de risques et d'impacts demeurent difficiles à cause de la complexité et des interactions avec plusieurs facteurs responsables des invasions et de leurs conséquences. Ces processus s'effectuent selon différentes échelles spatio-temporelles, et sont souvent influencés et compliqués par les activités humaines. Pour chaque composante d'une invasion écologique (c.-à-d. arrivée, établissement et diffusion), les auteurs passent en revue les approches générales pour la modélisation du phénomène ainsi que l'identification des données et les manques de connaissance. Avec la disponibilité accrue de diverses données spatiales et des capacités informatiques, les auteurs suggèrent la possibilité de lier les modèles de chaque composante dans un cadre plus intégré, permettant ainsi de mieux incorporer les interactions et les rétroactions entre les composantes dans les efforts de modélisation des risques. On illustre cette approche en utilisant des exemples provenant du travail actuel sur le Sirex noctilio Fabricius, une guêpe perce-bois envahissante relativement nouvelle dans l'est de l'Amérique du Nord.
doi:10.1139/a09-007 fatcat:uothfd64rfbhhecxlstgtioqhe