Bird Observations in Severnaya Zemlya, Siberia

J. De Korte, A.E. Volkov, M.V. Gavrilo
1995 Arctic  
Fieldwork in different parts of Severnaya Zemlya in 1985Zemlya in , 1991Zemlya in , 1992Zemlya in and 1993 and aerial surveys in 1994 revealed a limited bird fauna with a total of 17 breeding species. The most numerous breeding birds are cliff-nesting seabirds, comprising little auk (Alle alle), 10 000-80 000 pairs; kittiwake (Rissa tridactyla), 5000-10 000; black guillemot (Cepphus grylle), 1000-5000; ivory gull (Pagophila eburnea), 1000-2000; and glaucous gull (Larus hyperboreus), 500-1000.
more » ... oreus), 500-1000. They breed all over the archipelago, usually in rather small mixed-or single-species colonies. Arctic tern (Sterna paradisaea) 100-500, and herring gull (Larus argentatus) 1-10, breed as solitary pairs or with a few pairs together. Of tundra birds, only brent goose (Branta bernicla), purple sandpiper (Calidris maritima) and snow bunting (Plectrophenax nivalis) are found breeding on most of the major islands. The other tundra species-red-throated diver (Gavia stellata), king eider (Somateria spectabilis), sanderling (Calidris alba), Arctic skua (Stercorarius parasiticus), long-tailed skua (Stercorarius longicaudus), snowy owl (Nyctea scandiaca) and Lapland bunting (Calcarius lapponicus)-breed in small numbers and in limited areas, often not every year. Of the even fewer mammal species, reindeer (Rangifer tarandus) occurs occasionally, while Arctic fox (Alopex lagopus) and collared lemming (Dicrostonyx torquatus) are locally common in some years. RÉSUMÉ. Des études sur le terrain menées dans différentes parties de la Severnaïa Zemlia en 1985Zemlia en , 1991Zemlia en , 1992Zemlia en et 1993 ainsi que des relevés aériens effectués en 1994 ont révélé une avifaune limitée comptant au total 17 espèces reproductrices. Les oiseaux nicheurs les plus nombreux sont ceux nichant sur les falaises. Ils comprennent le mergule nain (Alle alle) [10 000 à 80 000 paires]; la mouette tridactyle (Rissa tridactyla) [5000 à 10 000]; le guillemot à miroir (Cepphus grylle) [1000 à 5000]; la mouette blanche (Pagophila eburnea)[1000 à 2000]; et le goéland bourgmestre (Larus hyperboreus) [500 à 1000]. Ils nichent sur tout l'archipel, en général en colonies plutôt petites rassemblant des espèces mixtes ou une seule espèce. La sterne arctique (Sterna paradisaea) [100 à 500], et le goéland argenté (Larus argentatus) [1 à 10], nichent en paires solitaires ou avec quelques autres paires. Des oiseaux de la toundra, seuls la bernache cravant (Branta bernicla), le bécasseau violet (Calidris maritima) et le bruant des neiges (Plectrophenax nivalis) nichent sur la plupart des grandes îles. Les autres espèces de la toundra -le huart à gorge rousse (Gavia stellata), l'eider à tête grise (Somateria spectabilis), le bécasseau sanderling (Calidris alba), le labbe parasite (Stercorarius parasiticus), le labbe à longue queue (Stercorarius longicaudus), le harfang des neiges (Nyctea scandiaca) et le bruant lapon (Calcarius lapponicus) -nichent en petits nombres et dans des zones limitées, et souvent pas chaque année. Parmi les espèces de mammifères -encore moins nombreuses que les oiseaux -on trouve de temps à autre le renne (Rangifer tarandus), tandis que le renard arctique (Alopex lagopus) et le lemming à collerette (Dicrostonyx torquatus) abondent localement certaines années. Mots clés: Severnaïa Zemlia, oiseaux de l'Extrême-Arctique, distribution des oiseaux nicheurs Traduit pour la revue Arctic par Nésida Loyer.
doi:10.14430/arctic1244 fatcat:eehlrcgzfvex7abqeja5p2xvcu