Transfert de marqueur entre particules alimentaires au cours du transit digestif chez le lapin. Méthode d'estimation basée sur la granulométrie fécale

T. Gidenne, B. Loupiac, I. Chavichvili
1989 Reproduction nutrition development (Print)  
le 9-2-1988, accepté le 16-9-1988) Résumé &horbar Cinq lapines adultes (néo-zélandaise blanche x californienne) ont reçu ad libitum pendant 10 jours un aliment complet granulé contenant de la luzerne déshydratée dont les particules de taille comprise entre 0,05 et 0,5 mm sont marquées à l'aide d'une terre rare : l'ytterbium (Yb). Pour estimer la proportion de marqueur susceptible de quitter son site initial de fixation, nous avons mesuré la quantité d'ytterbium présente dans les fèces sur les
more » ... les fèces sur les particules de taille supérieure à 0,5 mm. Les fèces ont été collectées en totalité durant les 3 jours suivants. Pour cette étude, la technique de tamisage des fèces a été adaptée de celle mise au point pour l'aliment. Elle présente toutefois une faible répétabilité dans le cas des grosses particules (T > 1 mm) quantitativement peu représentées. La moitié des particules alimentaires (52%) ont une taille inférieure à 0,05 mm. Dans les fèces, seules les grosses particules (T > 1 mm) sont peu représentées (1,5%), tandis que les proportions des autres classes de particules varient entre 20 et 33,5%. of the digesta particles (52%) exhibited a smaller size than 0.05 mm. The proportion of large particles (> 1 mm) in the faeces was low (1.5%) while that of the other particle classes ranged from 20-33.5%. After pelleting, more than 40% Yb initially bound to luzerne particles measuring 0.5 to 0.05 mm, was present on fine particles (< 0.05 mm). Accordingly, only minima and maxima amounts of Yb having migrated on large particles (> 0.5 mm) could be measured, i.e. 2.5 and 8.9%, respectively of the ingested Yb. Taking also into account a migration towards small particles, about 10% Yb was liable to leave its initial site during its passage through the digestive tract of the rabbit. rare earthsmarker &horbar faecal particle sizerabbit
doi:10.1051/rnd:19890103 fatcat:4r2dt72pybe4zjtjch77tdhalm