Crise de l'État et politiques migratoires dans la Libye post-Kadhafi

Antonio M. Morone
2016
À cinq ans de distance du début du conflit en Libye, la situation oscille aujourd'hui entre les tentatives de médiation sous l'égide des Nations Unies et la menace d'une nouvelle intervention internationale. Précisément, la dimension migratoire de la crise, c'est-à-dire celle des flux liés de différente manière et en différentes directions au cycle de la guerre civile en Libye a fini par accéder au statut d'argument par excellence pour justifier l'hypothèse d'une nouvelle intervention dans le
more » ... ervention dans le pays. Au-delà des logiques de guerre, le texte montre comment la Libye avait continué à être un pays de destination avant tout, contrairement aux représentations habituelles de ce pays comme simple terre de passage vers l'Europe. En ce sens, les différentes politiques italiennes et européennes mises en oeuvre en collaboration avec les autorités libyennes révèlent que, dans un contexte de crise et de fragmentation de l'État, les politiques migratoires et les intérêts stratégiques européens sont à la base d'un processus de reconstruction institutionnelle entre 2012 et 2014, avant l'escalade du conflit dans le pays.
doi:10.13134/978-88-97524-70-0/16 fatcat:fd7vpp5nf5hjrjtwh5sujqlsjm