Reliability of catch per unit effort (CPUE) for evaluation of reintroduction programs – A comparison of the mark-recapture method with standardized trapping

J. K.M. Zimmerman, R. T. Palo
2011 Knowledge and Management of Aquatic Ecosystems  
Key-words: Astacus astacus, CPUE, capture-recapture, reintroduction, evaluation Catch per unit effort (CPUE) is used as a standardized trapping method by local fishermen and in monitoring studies. In this study, CPUE was compared with population estimates made with a capture-recapture method based on the passive integrated transponder (PIT-tag) marking of individuals. The results show a stronger positive correlation between the estimated population sizes from the capture-recapture method with
more » ... pture method with an estimated CPUE effort of 120 traps. The fishermen used 15 traps, and even this effort showed a fair correlation with the mark-recapture estimates. This indicates that the standardized way of trapping with 15 traps can be used to evaluate reintroduction programs and monitor crayfish populations. RÉSUMÉ Fiabilité des captures par unité d'effort (CPUE) pour l'évaluation de programmes de réintroduction -une comparaison d'une méthode de capture-recapture avec du piégeage standardisé Mots-clés : Astacus astacus, CPUE, capture-recapture, réintroduction, évaluation Les captures par unité d'effort (CPUE) sont utilisées comme méthode standardisée de piégeage par les pêcheurs locaux et dans des études de suivi. Dans cette étude, les CPUE sont comparées à des estimations de populations faites par méthode de capture-recapture avec marquage individuel par transpondeur intégré passif (PIT-tag). Les résultats montrent une forte corrélation positive entre les tailles estimées des populations par capture-recapture et les CPUE obtenues par 120 nasses. Les pêcheurs utilisent 15 nasses et pourtant leur effort montre une bonne corrélation avec les estimations par capture-recapture. Ceci indique que la méthode standardisée de piégeage par 15 nasses peut être employée pour évaluer le programme de réintroduction et réaliser le suivi de populations d'écrevisses.
doi:10.1051/kmae/2011016 fatcat:7c7qzvzi3bhtjf6xdmfcyfzoqe