http://lelibellio.com/ Les risques majeurs et l'action publique AUTOUR DU RAPPORT AUTOUR DU RAPPORT AUTOUR DU RAPPORT N° N° N° 105 DU CONSEIL 105 DU CONSEIL 105 DU CONSEIL D'ANALYSE D'ANALYSE D'ANALYSE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIQUE

Le Libellio, Héloïse Berkowitz
2013 unpublished
A vec le réchauffement climatique, après Fukushima, la question des risques majeurs a pris une place centrale dans nos sociétés. Comment peut-on cartographier ces risques, comment peut-on les évaluer, les prévenir, comment les indemniser, et quel rôle doivent assumer les pouvoirs publics ? Paru en septembre 2013, le rapport n° 105 du Conseil d'analyse économique (Grislain-Letrémy et al. 2013) reprend l'ensemble de ces questions. Il se concentre sur les catastrophes naturelles, les accidents
more » ... , les accidents technologiques et les accidents nucléaires et présente en conclusion des recommandations visant à améliorer les régimes d'assurance et de réassurance, les plans de préventions, l'évaluation des risques, les méthodes utilisées et enfin la sûreté nucléaire. Un risque majeur se définit par ses conséquences sociales. Il repose sur trois composantes : l'aléa qui peut être d'origine naturelle ou humaine et qui pose la question des méthodes de cartographie et d'évaluation, la vulnérabilité ou niveau de dommage qui renvoie à l'assurance, et l'enjeu qui détermine le caractère majeur ou non. Le rapport a été présenté et ses conclusions discutées lors d'un colloque co-organisé par le GREGHEC et le CREST qui s'est tenu les 24 et 25 octobre 2013. Le texte qui suit rend compte de ces deux journées dont la première était consacrée à la présentation du rapport et à une table ronde, et la seconde à une journée d'étude. Dans une première partie sera abordée la question des trois catégories de risques majeurs en France. Dans une deuxième partie, c'est la remise en question de l'approche de la sûreté par la catastrophe de Fukushima qui sera présentée, et enfin dans une troisième partie, de nouvelles approches économiques des risques seront proposées. Les risques majeurs en France Chaque type de risque a donné lieu à un examen critique par les auteurs du rapport des systèmes d'évaluation, de prévention et des régimes assuranciels en France. Les risques naturels majeurs recouvrent les inondations, les mouvements de terrains, les séismes, les avalanches, les éruptions volcaniques, les feux de forêts, les phénomènes atmosphériques. En France, les sinistres les plus fréquents et les plus coûteux sont les inondations, les tassements différentiels 1 , et les cyclones ou tempêtes. La France est l'un des rares pays pouvant garantir à chacun de ses citoyens une indemnisation en cas de sinistre causé par un phénomène naturel. Une distinction est faite entre des phénomènes naturels assurables-tempêtes, grêle, poids de la neige, gel-qui relèvent de garanties contractuelles, et des phénomènes LES 24 ET 25 OCTOBRE LES 24 ET 25 OCTOBRE LES 24 ET 25 OCTOBRE
fatcat:egqrhh5g7jbb3gyharbf4afen4