Les enseignants-chercheurs face aux mutations de leur environnement documentaire

Charline LEBLANC-BARRIAC, Paul RASSE
2010 Hermès  
179 La maîtrise de la documentation écrite, ce que Yves Jeanneret (2008) appelle la « culture du texte », est une prérogative, un savoir autant qu'un savoir-faire, caractéristique des milieux universitaires et, plus précisément, du monde de la recherche. Cette compétence est bouleversée par la digitalisation et l'inflation des documents scientifiques. Pensez : 16 000 revues publient chaque année un bon million d'articles, tous stockés dans des banques de données accessibles depuis n'importe
more » ... epuis n'importe quel ordinateur, auxquels s'ajoutent la multiplication des autres sources d'information possibles relayées par Internet et la diversité des médias (Claessens, 2009). Tandis que la facilité avec laquelle les connaissances circulent contribue concomitamment à accélérer les processus de leur obsolescence et donc la nécessité de les réactualiser toujours plus fréquemment. Les bibliothèques universitaires (BU) avaient jusque-là un rôle fondamental de panoptique des savoirs académiques. Elles constituaient un dispositif, indis-pensable, incontournable, matérialisé dans la pierre et le béton, pour rassembler, organiser, conserver, donner à voir aux enseignants-chercheurs les livres et les revues dont ils avaient besoin pour leurs travaux. La digitalisation des supports papiers, leur mise à disposition toujours plus rapide dans des banques de données virtuelles toujours plus vastes et plus ouvertes, accessibles de n'importe où, bouleverse la fonction des BU, les obligeant à réagir vite pour rester dans le jeu. Aussi s'efforcent-elles de s'adapter au changement ; mieux, pour les plus audacieuses, de l'anticiper et d'y contribuer, de redéfinir leur mission, d'actualiser la formation de leur personnel, d'inventer et de proposer aux chercheurs de nouveaux services... Et c'est dans cette perspective, qu'avec l'Urfist Paca, elles ont impulsé et financé la recherche dont nous présentons ici les premiers résultats. Cette étude s'efforce d'appréhender la façon dont le chercheur s'approprie les nouvelles possibilités d'accès à l'information en fonction de cultures informationnelles
doi:10.4267/2042/38657 fatcat:3hjmmevbandb3co2kuqzyy3jaq