La reprise du discours des autres dans les interactions pédagogiques plurilingues en ligne : une affaire de genre(s) ?

Lorenzo Devilla, Franck Neveu, Peter Blumenthal, Linda Hriba, Annette Gerstenberg, Judith Meinschaefer, Sophie Prévost
2014 SHS Web of Conferences  
Introduction L'interaction verbale dans les genres électroniques est de nature particulière. Dans les forums de discussion, qui feront l'objet de la présente étude, deux ou plusieurs interlocuteurs interagissent par le biais des messages envoyés (Mangenot, 2007) . En particulier, l'interaction est différée dans le temps, la seconde partie d'une paire adjacente (du type question-réponse) pouvant être produite longtemps après l'intervention initiative, c'est pourquoi on parle aussi d'échanges
more » ... ussi d'échanges asynchrones. Même si de nombreux messages asynchrones ont une forte dimension monologale, dans la mesure où ils ne paraissent pas susciter l'enchaînement, la citation d'extraits de discours d'un autre participant (ou de plusieurs autres) est une pratique récurrente dans les discussions en ligne (Lucas, 2010 ; Marcoccia, 2010) . La reprise du discours de l'autre y introduit une dimension séquentielle et interactionnelle (Mondada, 1999) . Elle contribue à recréer les conditions de la conversation réelle (von Münchow 2004 ; von Münchow et Rakotoelina, 2006) , limitant la discontinuité thématique de l'échange dialogique (Hert 1999) -ou, comme le soulignent certains chercheurs, polylogique (Marcoccia, 2004) -, compensant l'absence d'interactivité directe (Herring, 2001 ; Marcoccia, 2010) . Les participants à ces échanges invoquent aussi des autorités discursives autres. Les citations d'autorité, dont les sources sont les plus variées, sont fréquentes dans leurs messages. Dans cet article, nous nous proposons donc d'analyser ces formes de citations dans un corpus d'interactions pédagogiques liées au projet Galanet (www.galanet.eu), dont le but est de favoriser l'intercompréhension en langues romanes. Y aurait-il des conduites langagières influencées par le « genre » (au sens d'identité sociale de sexe, « gender » en anglais)? S'il est vrai, comme l'affirment Holmes et Schnurr (2006 : 26), que le discours est imbibé des différences de genre (« our discourse is drenched in gender »), les forums de discussion pédagogiques font-ils émerger différentes façons de rapporter les discours en rapport avec le paramètre du sexe ? En effet, plusieurs études ont déjà relevé dans la conversation électronique les mêmes différences de « genre » que dans les discours parlés, notamment en ce qui concerne l'expression des émotions et de la politesse (voir Herring, 2000). Il s'agira donc ici d'interroger notre corpus sur ces aspects. Les études sur le « genre » Depuis les années 70, notamment à la suite des travaux fondamentaux de Robin Lakoff (1973) et de Mary Richie Key (1974, beaucoup de chercheurs dans le domaine des « Gender and language studies » ont analysé le rapport entre les rôles sexuels et la langue. On a ainsi mis en évidence qu'il existe un langage des femmes avec des caractéristiques bien précises que l'on peut répertorier : l'utilisation d'une intonation interrogative posée à la fin d'une assertion, les stratégies de mitigation d'une déclaration (Well, I don't know...), la présence d'intensificateurs (so) et de marques de politesse dans la conversation, l'absence d 'humour, la présence l'hypercorrection, etc. (Greco, 2011). Dans son ouvrage pionnier, Lakoff a observé aussi que les femmes tendent à utiliser des formes standard plus fréquemment que les hommes. Cet aspect émerge également des travaux en sociolinguistique de Trudgill (1972) sur la variation phonologique dans le parler de Norwich. Les formes du standard sont employées plus par les femmes que Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0 Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0 Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0) Devilla, L. (2011). Le dialogisme dans les interactions pédagogiques plurilingues en ligne. In J. Bres, A. Nowakowska, J.-M. Sarale, S. Sarrazin (éds.). Actes du colloque international « Dialogisme : langue, discours » Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0 Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 4.0
doi:10.1051/shsconf/20140801098 fatcat:6tm3cf2df5cz5lzv4d33sbqiqi