Music in the Brain [chapter]

Mireille Besson, Mylène Barbaroux, Eva Dittinger
2017 The Routledge Companion to Music Cognition  
To investigate the modularity of language processing and, specifically, the question of whether the language module is informationally encapsulated, many experiments examined the impact of music expertise and music training on the language system (phonology, semantics and syntax). Finding positive evidence would argue against language as an independent ability isolated from other cognitive abilities. We first review the evolution of global or "massive" modularity, as advocated by Fodor in his
more » ... fluential book (1983), to reduced local modularity, (Fodor, 2003). We then consider experimental data relevant to these issues: the emerging picture favors the view that music abilities, as well as other cognitive abilities (attention, memory, executive functions) influence language processing. Th ese influences are seen in behavior as well as in the complex brain networks that sustain behavior. In sum, evidence is accumulating supporting the idea that the language system is not independent from other cognitive abilities. Comment l'entrainement musical influence le traitement du langage : Preuves contre l'encapsulation informationnelle RÉSUMÉ Afin de tester la modularité du traitement du langage et, plus spécifiquement, la question de savoir si le module du langage est informationnellement encapsulé, de nombreuses expériences ont eu pour but d'étudier l'influence de l'expertise musicale et de l'apprentissage de la musique sur le traitement linguistique, notamment aux niveaux phonologique, sémantique et syntaxique. Une influence positive démontrerait que le r langage n'est pas une fonction isolée des autres fonctions cognitives. Nous considérons d'abord l'évolution d'une conception modulaire globale ou "massive", défendue par Fodor dans un livre paru en 1983 et qui a fortement influencé les recherches en sciences et neurosciences du langage, vers une conception plus locale et réduite de la modularité, comme revue par Fodor en 2003. Nous décrivons ensuite des données expérimentales qui montrent que les habiletés musicales, comme d'autres fonctions cognitives (attention, mémoire, fonctions exécutives), influencent le traitement du langage au niveau comportemental, aussi bien qu'au niveau des réseaux cérébraux complexes qui sous-tendent les comportements. Ainsi, de nombreux résultats sont en accord avec l'idée que le langage n'est pas indépendant des autres fonctions cognitives.
doi:10.4324/9781315194738-4 fatcat:wjr5bqeszbhkbky223nxwsdumy